Histoire du club

Dessin des locaux

Fondation du mouvement Jeunes-Science

En 1955, plusieurs membres de l’Université de Bordeaux sont informés qu’une initiative de l’UNESCO aboutit à fonder en France le mouvement Jeunes-Science. Celui-ci se fixe comme objectif d’installer des clubs destinés à encourager chez les jeunes « la culture scientifique » (vocable assez nouveau).

1958 : le club Jeunes-Science de Bordeaux

Dès 1956, le projet d’un club à Bordeaux est soumis à la mairie de Bordeaux et est bien accueilli par M. Jacques Chaban-Delmas. Un terrain sera mis à la disposition de l’association, Quai Sainte-Croix, et un bâtiment de 200 mètres carrés sera construit aux frais de l’association.

Le premier club
Ainsi, le 3 novembre 1958, l’inauguration officielle du club a lieu en présence de MM. Jacques Chaban-Delmas, maire de Bordeaux, Mathieu, président de l’association, Charles Garbaye, professeur agrégé des lycées et président du Conseil Scientifique, et de nombreuses personnalités bordelaises. Les premiers groupes de jeunes sont accueillis.

Développement des activités

Rapidement, des projets sont mis en place en fonction des demandes des jeunes et des goûts des animateurs. En plus des activités envisagées en physique, chimie ou biologie, la construction d’un télescope et d’un observatoire est entreprise, la première fusée amateur en France est lancée en août 1960, un petit labo photo est aménagé dans une réserve, et l’initiation à l’électronique débute puis connaît une orientation supplémentaire en radioamateurisme suite à un don de matériel militaire réformé.

Le nouveau club en construction1978 : le nouveau club

La construction du Conservatoire national de musique entraîne le déménagement de l’association. Un nouveau bâtiment est construit sur un terrain municipal, rue Carle Vernet. Il sera plus grand (près de 400 m²) et tiendra compte de la diversité des activités : quatre grandes salles pour la chimie, l’atelier, l’électronique et l’informatique, des pièces plus modestes pour la microbiologie, la station radio et la photographie. Un observatoire avec une coupole est également construit.
Le nouveau club

Depuis 1978

Il est impossible de résumer en quelques lignes les activités si variées de Jeunes-Science depuis 27 ans. Dans chaque section, des activités initiatiques ou pointues sont renouvelées ou imaginées.

  • En 1980, une demande de jeunes conduit à l’achat des premiers et modestes ordinateurs et à l’apprentissage de la programmation.
  • Des jeunes très motivés réalisent des projets ambitieux : Cyril Cavador construit en 1983 un télescope avec un miroir de 200 mm, Alain Madorre et deux amis fabriquent en 1990 une caméra CCD, Jean-Marie Bourven entreprend la construction en 1993 d’une fusée expérimentale.

Groupe de jeunes dans le laboratoire d'électronique

Jeunes-Science aujourd’hui

L’action de Jeunes-Science se poursuit de manière toujours aussi active. Dans un contexte de désaffection des jeunes pour les disciplines scientifiques, Jeunes-Science diversifie ses activités et module ses horaires afin de s’adresser à un plus large public.

L’informatique ayant aujourd’hui pris une grande place dans les domaines scientifiques, les activités de Jeunes-Science se font de plus en plus à l’aide d’ordinateur. Dans l’optique de libre accès à la culture, l’usage de logiciels libres est privilégié. Ces logiciels ont en effet un fonctionnement plus ouvert, car ils mettent à disposition de leurs utilisateurs tous les éléments utilisés par les informaticiens pour le développement. Le système d’exploitation GNU/Linux est ainsi majoritairement utilisé dans le club.